Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site. En naviguant, vous acceptez notre utilisation des cookies
Autoriser les cookies Désaciver les cookies
Notre politique de cookies
Activer les cookies pour une meilleure expérience du site Autoriser les cookies Notre politique de cookies
Toggle navigationView Categories & Archive

Qui devrait faire un bilan auditif

18 February 2020

RAYOVAC® veut que ses clients entendent mieux afin qu’ils puissent profiter de chaque instant de la vie. Pour ce faire, il faut prendre conscience du problème et se faire tester, puis prendre rendez-vous avec un professionnel de l’audition, également appelé audioprothésiste.

Pour beaucoup de gens, ce sont les proches qui s’aperçoivent en premier des changements, parfois progressifs, au niveau de l’audition. N’ayez pas peur de parler de la perte d’audition. Vous reconnaissez-vous ou reconnaissez-vous l’un de vos proches dans les exemples suivants ?

Quel type de personne êtes-vous concernant l’audition ?

Nous sommes toutes et tous différents et nos attitudes vis-à-vis de la perte auditive varient tout autant. Vous reconnaissez-vous ou reconnaissez-vous l’un de vos proches dans l’un des exemples ci-dessous ?

« Je l’ignore », Ivor

Ivor a remarqué qu’il a eu tendance à augmenter le volume de sa radio ces dernières années. Il lui arrive aussi parfois de rater un appel de sa fille, alors que le téléphone se trouve dans la même pièce que lui. Il a comme l’impression que son audition se dégrade, mais il le gère plutôt bien, donc pour le moment, il continue à vivre sa vie comme si de rien n’était, en attendant le jour où la situation sera vraiment grave. Alors, il consultera son médecin.

« Je compense », Constance

Constance sait depuis un moment que son audition n’est plus aussi bonne qu’avant, mais elle sait très bien compenser. Elle a appris à lire sur les lèvres, elle demande toujours à ses hôtes de s’asseoir près d’elle et elle s’est créé une liste de réponses standard qui lui permettent de donner le change, donc même si elle ne comprend pas parfaitement la conversation, elle parvient à la reconstituer.  Elle gère, donc nul besoin de demander de l’aide.

« Ce n’est pas mon problème », Peter

Peter trouve souvent que sa femme met le volume de la télévision trop bas, que les gens marmonnent et qu’il y a trop de bruit pendant les fêtes. C’est plus facile pour lui de se débrouiller, en montant le volume, en demandant aux gens de répéter, ou en évitant les fêtes. Ce problème d’audition n’est pas son problème, c’est celui des autres.

« Je sais que j’ai besoin d’aide », Helen

Helen sait que son audition n’est plus ce qu’elle était. Sa famille l’incite depuis un bon moment à faire tester son audition. Elle est prête à en parler à quelqu’un, mais elle ne sait pas qui. Helen n’a aucune idée de ce qu’est un bilan auditif et combien cela coûte. Elle est inquiète quant aux résultats du test et quant à l’éventualité d’avoir à porter des aides auditives.

En savoir plus sur l’identification des symptômes de la perte d’audition chez les nourrissons, les enfants et les adultes. 

Si vous avez trouvé ces informations utiles, pourquoi ne prendriez-vous pas quelques minutes pour les partager sur Facebook ou Twitter* ?