Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site. En naviguant, vous acceptez notre utilisation des cookies
Autoriser les cookies Désaciver les cookies
Notre politique de cookies
Activer les cookies pour une meilleure expérience du site Autoriser les cookies Notre politique de cookies
Toggle navigationView Categories & Archive

Pratiquer le fitness et la musculation avec une déficience auditive, par Max Osiris

29 September 2019
Max Osiris is a deaf body builder. Here is stands posing in the gym.

Originaire du sud-est de Londres (Royaume-Uni), Max Osiris est un adepte de musculation atteint de surdité profonde. Dans un article de blog publié en tant qu’invité pour RAYOVAC, Max évoque sa pratique du fitness et livre ses astuces pour faire du sport en salle lorsqu’on est porteur d’une déficience auditive.

Les premiers pas de Max dans la musculation

J’ai commencé la musculation dans ma toute première salle de sport, il y a trois ans. À cette époque, je n’avais pas du tout confiance en moi, mais j’étais déterminé à apporter des changements sur mon apparence physique. J’étais assez maigre, je pesais environ 82 kg. Je suis allé faire une séance avec un ami et me souviens avoir pensé à l’époque « et si je m’y prenais mal ou si j’entendais mal, ce serait vraiment gênant ». Pour tout vous dire, j’étais très angoissé.

Une fois dans la salle de sport, j’ai commencé à faire quelques mouvements de base que m’avait montrés mon ami. Personne ne faisait attention à moi en réalité. En général dans une salle de sport, chacun est focalisé sur son entraînement. Petit à petit, une grande partie de mes angoisses se sont dissipées et j’ai ainsi pu continuer à faire mes exercices jusqu’à la fin de ma séance. Cette toute première séance a été un élément déclencheur : je me suis mis à rechercher des routines et des conseils alimentaires en ligne – plus ça allait, plus j’apprenais. La musculation suit une courbe d’apprentissage. Vous ne pouvez certes pas savoir tout sur tout, mais vous pouvez toujours combler vos lacunes en faisant des recherches sur Internet et en échangeant avec les autres.

Une confiance en soi recouvrée et une meilleure alimentation – L’évolution de Max

Trois ans plus tard, je suis bien plus heureux et bien dans ma peau. J’ai repris confiance en moi, je suis plus extraverti et je n’hésite plus à dire ce que je pense. J’ai pris du poids et c’est une bien mieux pour ma santé. J’ai essayé différentes salles de sport et ai beaucoup appris de chaque expérience. 

Je suis maintenant inscrit dans une salle à Wallington. Aller régulièrement à la salle m’a permis de gagner en autonomie alors que je n’avais pas vraiment cherché à développer cela auparavant. En parallèle, cela m’a aidé à améliorer ma capacité de concentration.

Mon alimentation a complètement changé, aussi. Je fais des choix sains en matière de protéines et planifie mes menus à la semaine. Je me suis orienté vers une alimentation végane, non seulement pour les bienfaits qu’elle apporte en matière de santé et pour l’environnement, mais aussi pour tous les bénéfices que je ressens dans mon corps. 

En général, je prépare mes repas le dimanche, avant d’attaquer ma semaine. Cela me permet de maîtriser ce que je mange et d’avoir toujours un repas à disposition après le sport. Difficile de caler une session de cuisine entre le travail et la musculation.

Vegan Meal Prep

Vous êtes porteur d’une déficience auditive ? Les conseils de Max pour entamer votre routine à la salle de sport.

N’ayez pas peur de vous lancer

Il y a un début à tout ! Qui n’a pas été angoissé à l’idée d’entrer pour la première fois dans une salle de sport et n’a pas commis d’erreurs ? Les nouveaux arrivants ne gênent personne. Au contraire, j’ai rencontré de nombreuses personnes qui se sont fait un plaisir de me montrer des exercices ou de me donner des astuces.

Ne vous attendez pas à des résultats immédiats

Les résultats de vos efforts ne vous sauteront pas immédiatement aux yeux, mais ils seront visibles au fil du temps. Je ne fais plus la même taille qu’à l’époque, ni par rapport à l’année dernière, ni même la précédente. C’est un processus continu.

Gardez la forme

Quand apparaissent les premiers résultats, il est important de maintenir votre routine fitness. Pour se maintenir en forme, les muscles ont besoin d’être sollicités et nourris en permanence par le biais d’une alimentation saine. Les régimes riches en protéines sont excellents pour entretenir la masse musculaire. Vous pouvez demander conseil à un(e) nutritionniste. L’avantage avec ceux/celles qui pratiquent sur Internet, c’est que vous pouvez les contacter par e-mail. Assurez-vous seulement que la personne en question soit bien titulaire d’un diplôme en nutrition.

Garder une bonne attitude pour mieux s’intégrer

Veillez à toujours garder la maîtrise de votre espace. Regardez autour de vous pour vous assurer de ne pas bloquer la vue d’un autre usager, ni de gêner le passage ou encore de ne pas interrompre un entraînement. Cela peut poser problème à de nombreux usagers de salle de sport. Remettez toujours votre équipement à sa place. Il est très désagréable de devoir perdre du temps à chercher un deuxième haltère abandonné n’importe où par un autre usager.

Utilisez des écouteurs pour vous isoler des bruits ambiants

Les salles de sport peuvent être bruyantes. Il peut y avoir des gens qui grognent, qui crient ; d’autres encore peuvent écouter de la musique très fort. Cela peut être source de distraction pour vous, surtout si vous êtes concentré sur votre propre entraînement. Je vous conseille soit d’utiliser des écouteurs à réduction de bruits pour écouter une playlist personnalisée, soit d’éteindre vos appareils auditifs si le bruit ambiant est vraiment trop important (personnellement, je n’ai jamais eu recours à la deuxième option). Les écouteurs m’ont beaucoup aidé car ils me permettent de ne pas me laisser distraire par les voix qui résonnent de toute part. Cela m’aide d’autant plus que les gens doivent me donner une petite tape pour attirer mon attention lorsque je porte un casque, ce qui est vraiment utile !

Munissez-vous toujours de piles de rechange pour votre aide auditive

Vous ne savez jamais à l’avance quand votre pile va rendre l’âme. Je garde toujours une paire de piles Rayovac neuves dans mon sac de sport en cas d’urgence. Il m’est souvent arrivé que mes piles soient à plat à la salle de sport. Bien que cela n’ait pas eu d’impact sur mon entraînement, la communication avec les personnes autour de moi était légèrement plus compliquée que d’habitude.

Si vous avez tendance à beaucoup transpirer, investissez dans des housses de protection pour vos aides auditives

L’excès d’humidité peut endommager vos aides auditives. Les housses de protection empêchent l’humidité d’y pénétrer et sont aussi faciles à installer qu’à retirer. Il en existe différents modèles que vous pourrez facilement commander en ligne.

J’espère sincèrement que ce billet vous a semblé utile et que vous y avez trouvé de bons conseils. Rappelez-vous qu’être porteur d’une déficience auditive ne fait aucune différence. On peut tous atteindre nos objectifs, quel que soit notre handicap. Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à me contacter sur Instagram ou Twitter. Vous pouvez me suivre sur Instagram @max_osiris et sur Twitter @themaxosiris où je poste entre autres des éléments sur ma vie de tous les jours et sur mes routines sportives.


Max Osiris

"Je suis bien plus heureux et bien dans ma peau. J’ai repris confiance en moi, je suis plus extraverti et je n’hésite plus à dire ce que je pense."