Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site. En naviguant, vous acceptez notre utilisation des cookies
Autoriser les cookies Désaciver les cookies
Notre politique de cookies
Activer les cookies pour une meilleure expérience du site Autoriser les cookies Notre politique de cookies
Toggle navigationView Categories & Archive

Voyages En Avion : Conseils Destinés Aux Porteurs D’aides Auditives

10 October 2018

Par Angie Aspinall

Si, comme moi, vous utilisez des aides auditives, il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque vous préparez vos valises avant de prendre l’avion. Voici mes conseils pour vous aider à voyager sans encombre.

1. Réserver un vol et s’enregistrer

Les aéroports sont souvent bruyants, avec de très grandes hauteurs sous plafond et beaucoup de surfaces dures, ce qui amplifie généralement les bruits de fond. Difficile pour les porteurs d’aides auditives de se concentrer sur une voix en particulier, par exemple au comptoir d’enregistrement. Les annonces sonores peuvent également être difficiles à entendre.

Si vous avez besoin d’assistance à l’aéroport ou durant votre vol, il est préférable d’en informer la compagnie aérienne au moment de la réservation. Vous pouvez demander une assistance à l’enregistrement, aux contrôles de sûreté ou pour vous conduire jusqu’à votre porte d’embarquement, mais aussi à bord. De nombreuses compagnies proposent également de s’enregistrer en ligne, une option beaucoup moins stressante et très pratique.

2. À l’aéroport

Si vous avez demandé une assistance à l’aéroport, rendez-vous au comptoir d’assistance dès votre arrivée. Il y aura sûrement une zone d’attente désignée où vous pourrez vous rendre après l’enregistrement.

Certains aéroports sont équipés de systèmes d’annonces par boucle magnétique, clairement signalés. Si votre aide auditive est compatible avec la technologie Telecoil, réglez-la sur la position « T » puis placez-vous près de la borne de boucle magnétique afin d’entendre les annonces.

3. Peut-on porter ses aides auditives pour passer les contrôles de sûreté ?

Oui. Normalement, les aides auditives ne déclenchent pas les détecteurs de métaux ou la machine à rayons X aux contrôles de sûreté de l’aéroport. Si l’alarme se déclenche, le personnel de sûreté peut vous demander de vous soumettre à une fouille manuelle (en général, un détecteur de métaux portatif pour identifier l’origine du déclenchement de l’alarme). Si cela se produit, il est de bon augure d’expliquer que vous portez des aides auditives afin d’éliminer cette possibilité, mais aussi pour informer le personnel que vous avez besoin que l’on communique clairement avec vous.

Dites-vous que des centaines de personnes passent les contrôles de sûreté tous les jours : vous ne serez certainement pas la première personne à porter des aides auditives !

4. Le détecteur de métaux de l’aéroport va-t-il endommager les piles de mes aides auditives ?

« Il n’y a pas d’inquiétude à avoir lors du passage aux rayons X de l’aéroport pour les piles d’aides auditives. Ils n’ont pas d’incidence sur les performances des piles », explique Paul Deeble, Directeur de la liaison technique chez Rayovac.

5. Les piles pour aides auditives doivent-elles être placées en soute ou peut-on les transporter dans le bagage cabine ?

Les deux sont possibles.

« Il est toutefois bon de noter qu’un vol long-courrier peut affecter la durée de vie d’une pile installée dans un appareil, indique Paul. Cela est dû au fait que l’air d’une cabine d’avion est souvent sec, et que les pertes en termes de durée de vie de la pile sont davantage perceptibles pour les porteurs d’implants cochléaires ou d’aides auditives équipés de piles tailles 10.

C'est pour cela que je recommande d’emporter dans votre bagage cabine des piles de rechange dans leur emballage d’origine, pour éviter toute perte de puissance de votre appareil lors d’un vol long-courrier. Les vols courts n’ont que peu ou pas d’incidence sur la durée de vie de vos piles. »

J’emporte toujours des piles de rechange dans mon bagage cabine au cas où ma valise se perdrait, parce que je ne veux pas me retrouver à court de piles pendant mon séjour. De même, j’ai toujours un paquet entier de piles dans ma valise au cas où je perdrais mon bagage cabine.

Je les conserve dans leur emballage d’origine afin de les protéger. Celles de mon bagage à main sont rangées bien en évidence, pour pouvoir les placer facilement sur le tapis avec mon téléphone portable et d’autres appareils électroniques, lors des contrôles de sûreté.

6. Dans l’avion

Les aides auditives peuvent être utilisées pendant le décollage et l’atterrissage. Toutefois, si vous utilisez des aides auditives dotées du Bluetooth, il vous faudra les mettre en mode avion. Vérifiez au préalable que vous savez comment procéder car ce n’est souvent pas indiqué dans le guide d’utilisateur de votre aide auditive.

Prévenez un membre d'équipage que vos problèmes d’audition impliquent de devoir être informé personnellement des annonces en vol ou des consignes de sécurité, le cas échéant.

Certaines personnes voudront garder leurs appareils en fonctionnement pour entendre toutes les annonces, mais si vous trouvez que l’avion est trop bruyant et que vous préférez les enlever, prévenez un membre d’équipage que vous aurez besoin d’un contact visuel pour communiquer. Certains appareils sont équipés de programmes de réduction de bruit de fond. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez votre audioprothésiste avant votre départ.

« Si vous retirez vos aides auditives, il est préférable de les éteindre pour préserver la durée de vie de la pile », conseille Paul.

Certaines compagnies aériennes ont intégré des sous-titres à leurs vidéos de consignes de sécurité. Si ce n’est pas le cas, demandez à consulter les consignes de sécurité illustrées.

N’oubliez pas de garder des piles de rechange à portée de main pendant le vol, au cas où.

7. Divertissement en vol

Si vous aimez vous divertir pendant le vol, vérifiez les options proposées par la compagnie aérienne avant de réserver un billet. Certains vols diffusent des films en version sous-titrée pour sourds ou malentendants, et certains proposent même des boucles compatibles avec la technologie Telecoil, mais là encore, il est préférable de vérifier avant de réserver votre billet.

8. Conseils utiles pour voyager avec des piles pour aides auditives

Toutes les piles pour aides auditives Rayovac utilisent la technologie zinc-air et peuvent voyager en cabine sans aucun danger. Étant donné qu’elles ne sont pas soumises aux mêmes règles strictes que les piles et batteries au lithium, vous pouvez aisément transporter des piles de rechange pour votre usage personnel.

N’oubliez pas de consulter la politique en matière de bagages cabine de votre compagnie aérienne pour vous assurer que les piles pour aides auditives sont autorisées.

Emballez soigneusement vos piles afin d’éviter qu’elles ne soient écrasées ou perforées, et conservez-les à l’écart d’objets métalliques tels que des pièces, des clés ou des bijoux. Si les piles sont en contact les unes avec les autres ou avec d’autres objets métalliques, elles peuvent se court-circuiter en raison d’un pic d’énergie sur une courte période de temps, ce qui peut altérer leur fonctionnement.

Paul Deeble ajoute : « Ne transportez jamais de piles en vrac dans une poche ou dans un sac. Idéalement, conservez-les dans leur emballage d’origine ou utilisez un contenant spécial pour piles pour aides auditives, comme les compartiments à piles pour aide auditive de Rayovac. »

Nous avons travaillé dur pour nous assurer que ces informations sont exactes et à jour, mais il est préférable de vérifier auprès de la compagnie aérienne avant de voyager!

« J’espère que ces conseils vous seront utiles. Bon voyage et n’oubliez pas de tweeter vos plus belles photos de vacances sur @HearwithRayovac ! »