Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site. En naviguant, vous acceptez notre utilisation des cookies
Autoriser les cookies Désaciver les cookies
Notre politique de cookies
Activer les cookies pour une meilleure expérience du site Autoriser les cookies Notre politique de cookies
Toggle navigationView Categories & Archive

Retour à la fac – Conseils d'un diplômé

17 September 2017

L'entrée à l'université peut être un moment stressant. Croyez-en mon expérience : le deuxième jour de cours, j'avais déjà oublié mon identifiant d'étudiant ! C'est probablement encore plus stressant pour une personne malentendante comme moi. En plus des omissions et confusions habituelles, de nombreux autres problèmes peuvent venir vous perturber.  Mais ne vous inquiétez pas : voici un guide pratique pour vous aider à survivre à votre première semaine d'étudiant en gardant intactes vos prothèses auditives !

N'oubliez pas : la sécurité avant tout ! Si vous vivez en résidence universitaire, informez le personnel de votre perte d'audition en cas d'alarme incendie, etc. Étant donné qu'elles réunissent des centaines de personnes qui, pour nombre d'entre elles, cuisinent pour la première fois de leur vie, les résidences universitaires connaissent de nombreuses fausses alertes !

Si vous déménagez, que ce soit pour rejoindre une résidence universitaire ou un autre type d'hébergement, identifiez la source auprès de laquelle vous vous procurerez vos piles. Faites des recherches pour localiser votre nouveau revendeur ou mettez à jour l'adresse correspondant à votre abonnement en ligne (nous vous invitons à procéder ainsi pour vous épargner la visite de divers magasins et de vains trajets à pied si vous n'avez pas de véhicule).

Un autre conseil utile : dès le début du semestre, prévenez vos professeurs que vous souffrez d'une perte auditive. L'université leur aura probablement transmis l'information, mais il est préférable qu'ils puissent mettre un visage sur votre nom. Pour vous, c'est l'opportunité de vérifier que l'information a bien été communiquée. Veillez à ne rien manquer des premiers cours, qui s'avèrent quelquefois particulièrement importants.

Vous pouvez aussi suivre ce conseil général qui vaut pour de nombreuses situations : ayez des piles de rechange pour votre appareil auditif dans votre sac. Cette précaution vous évitera de manquer de piles en plein milieu d'un cours magistral, d'un groupe de travail ou d'une conversation avec une jolie fille/un beau garçon au bar du BDE.

Venons-en aux services universitaires. Ils sont spécialement conçus pour vous aider, mais vous seriez surpris de connaître le nombre de personnes qui ignorent leur existence. À commencer par moi ! Ainsi, je n'avais même pas pris la peine de me renseigner alors que mon université proposait un certain nombre de services utiles pour les étudiants malentendants. N'hésitez pas à y faire un crochet si vous êtes sur le campus.

Enfin, demandez si votre université possède une association de personnes sourdes et malentendantes que vous pourriez rejoindre. Les universités sont nombreuses à en avoir une. Vous constaterez combien il est précieux de pouvoir s'adresser à des personnes faisant face aux mêmes difficultés que vous. En l'absence d'une telle association dans votre université, vous pouvez essayer d'en créer une ! Non seulement l'action et le soutien de cette communauté seront utiles, mais votre initiative pourra aussi avoir de la valeur sur votre CV lors de votre dernière année.

Quoi que vous choisissiez de faire et quels que soient les conseils que vous décidiez de suivre, l'université constitue une formidable expérience qui ne fait que commencer. Alors profitez-en !

"Si vous déménagez, que ce soit pour rejoindre une résidence universitaire ou un autre type d'hébergement, identifiez la source auprès de laquelle vous vous procurerez vos piles."